Qu’est-ce qu’une alarme incendie ?

Le feu est une menace avec laquelle on ne transige pas. Ainsi, l’installation de dispositifs d’alarme est désormais obligatoire dans les habitations comme dans les locaux professionnels ou les établissements ouverts au public. Une alarme incendie est un système de sécurité articulé autour de deux volets, la détection et la mise en sécurité.

La phase de détection consiste à collecter des informations permettant d’attester un départ de feu. Ces informations sont généralement de deux natures. Il peut s’agir soit d’un déclenchement manuel (interrupteur), soit d’une détection automatisée. Cette détection se fait par l’intermédiaire de capteurs chargés de mesurer la présence de fumées ou une élévation subite de la température.

La phase de mise en sécurité s’attache à protéger les personnes qui se situent sur les lieux concernés. Le plus souvent, il s’agit de signaux sonores : une sirène d’alarme incendie pour signaler le risque et enjoindre à tous les occupants de quitter les locaux.

Une alarme incendie peut fonctionner de façon autonome comme le détecteur de fumée obligatoire dans tous les logements. Il est alimenté par des piles, embarque sa propre sirène et ne communique avec aucun autre équipement. De ce fait, son efficacité se révèle limitée.

 

La sécurité incendie au cœur du système d’alarme :

La détection du feu et la mise en sécurité font partie des missions de surveillance assurées par les centrales d’alarme. Dans ce schéma, le capteur qui détecte une chaleur suspecte ne se contente pas d’actionner une sirène locale : il transfère immédiatement l’information à la centrale d’alarme, qui alerte dans la foulée le responsable des lieux et le centre de télésurveillance.

L’alerte permet ainsi d’avertir les personnes qui se trouvent sur place, mais aussi de signaler la survenue d’un sinistre à des personnes compétentes pour appeler les secours. L’un des principaux enjeux de la sécurité incendie consiste à détecter le départ d’un feu avant que celui-ci ne se soit pleinement déclaré. Une alarme incendie efficace cherchera donc à détecter les signes avant-coureurs comme l’apparition de fumées opaques.

Les chiffres de la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises révèlent qu’en 2016, les sapeurs-pompiers ont eu à intervenir sur plus de 300 000 incendies. Un quart environ de ces feux se sont déclarés dans des habitations, soit 76 082 sinistres sur l’année.*

L’alarme incendie ne prévient pas l’apparition d’un feu, mais permet de limiter le préjudice qui en découle en favorisant une évacuation des lieux. Elle favorise également l’intervention rapide des pompiers ou des services d’urgence quand elle est intégrée à un système d’alarme global.

 

Alarme incendie : une réglementation spécifique pour les entreprises

L’alarme incendie est obligatoire dans les locaux professionnels ou les entreprises, considérés comme des espaces ouverts au public. Elle vise là aussi à signaler un sinistre éventuel grâce à l’action conjuguée de détecteurs et de déclencheurs manuels.

*Source : Ministère de l’Intérieur (2016) : Les Statistiques des services d’incendie et de secours

 

Exxell Vision vous propose également une alarme intrusion qui vous protégera contre toutes tentatives d’effraction ou de cambriolages.